Informations

La diminution de la quantité d’os (parodontite) entraine une accélération du déplacement des dents causée par les forces engendrées par la fonction. Cette migration dentaire se traduit pour les dents de devant par des espaces, une augmentation du surplomb (distance entre les incisives maxillaires (dents du haut) et mandibulaires (dents du bas) vue de profil) et du recouvrement. Malgré le fait que les forces soient le plus souvent horizontales, la forme conique des racines engendre systématiquement une composante verticale, à l’origine d’un cercle vicieux, en effet, ce recouvrement s’accentue conduisant à une morsure du palais par ces même dents. C’est souvent la présence de cette morsure qui alerte le patient quant à la nécessité de son traitement. Une autre conséquence de ce recouvrement est l’augmentation du chevauchement des dents mandibulaires rendant la maintenance de l’hygiène dentaire difficile voir impossible.

 

IMG_3827 IMG_3826

Les commentaires sont fermés.